Guide du concessionnaire pour la photographie automobile

Posted by Meg Bernazzani on juillet 9, 2019

Il ne faut pas sous-estimer l’importance de présenter des photos de voitures de haute qualité. Vos images publicitaires en disent long sur votre commerce et elles laissent souvent aux clients une première impression de la voiture annoncée.

Les nouveaux modèles bénéficient des photos léchées du fabricant, alors que les véhicules usagés ne profitent pas du même traitement et nécessitent un peu plus d’efforts. Avec de belles photos, vous mettrez immédiatement en valeur les meilleurs atouts de la voiture, ce qui augmentera considérablement vos chances de conclure une vente.

Cependant, il est facile de faire fausse route en photographie, ce que font d’ailleurs beaucoup d’entreprises. Un manque de savoir-faire ou un trop grand empressement à mettre les images en ligne engendre souvent des clichés de mauvaise qualité qui laissent l’internaute sceptique face à ce qu’il voit et remettent en question le professionnalisme du concessionnaire. Si vous voulez vendre plus de voitures, vous ne pouvez pas tourner les coins ronds avec la photographie. Si vous avez les moyens de faire appel à un professionnel, alors allez-y. Cela dit, que vous soyez un photographe aguerri ou un novice avec un téléphone intelligent, vous pouvez très bien gérer la photographie vous-même.

Préparez la voiture à photographier

Même si cela peut sembler incroyable, nous voyons encore des voitures sales annoncées à la vente. Alors aussi évident que cela puisse paraître, assurez-vous que chaque véhicule a été soigneusement nettoyé avant de le photographier. Les photos de voitures sales font fuir les acheteurs au premier coup d’œil. Assurez-vous donc que chaque voiture brille :

  • Nettoyez l’intérieur et l’extérieur des vitres
  • Passez l’aspirateur sur le plancher et les sièges (vous gagnez des points si vous laissez des traces d’aspirateur!)
  • Nettoyez le tableau de bord et la console centrale
  • Nettoyez les phares et assurez-vous que leurs protections ne sont pas voilées

Demandez au personnel de repérer les bosses ou les imperfections évidentes pendant le nettoyage du véhicule. Une vitre fissurée, une carrosserie bosselée ou une pièce de garniture intérieure manquante seront probablement visibles sur les photos. Ces défauts mineurs peuvent souvent être réparés rapidement sur place, il est donc logique de le faire avant de commencer la séance photo. Même si les clients ne les voient pas toujours sur les photos, ils les remarqueront sans doute lorsqu’ils viendront inspecter la voiture en personne.

Réfléchissez au lieu et au moment où les photos sont prises

La voiture est prête pour la salle de démonstration comme pour les gros plans lorsqu’elle brille et qu’elle est exempte d’imperfections. Cependant, le lieu et le moment où vous prenez les photos sont tout aussi importants que l’état du véhicule. Encore une fois, même si cela semble évident, ne prenez pas de photos à l’ombre. Les clients ont besoin de voir la voiture dans ses moindres détails, c’est pourquoi un bon éclairage est primordial. Aussi, la lumière du matin ou de fin de journée donne de meilleures photos, puisque le plein soleil du milieu de la journée peut provoquer des reflets intenses.

Un arrière-plan clair et épuré est toujours préférable. Vous voulez que le regard du client se porte sur la voiture, non pas sur autre chose autour. Portez également attention à la position du photographe et à la possibilité que d’autres personnes apparaissent sur la photo, car il ne faut pas que des ombres soient projetées sur la voiture ou que le reflet d’une personne soit visible sur la peinture.

Le dernier point à contrôler avant de braquer l’objectif est l’intérieur du véhicule. Y a-t-il un téléphone sur le tableau de bord? Y a-t-il une bouteille d’eau dans un porte-gobelet? Y a-t-il une feuille de protection en papier sur le plancher de la voiture? La priorité est de montrer une voiture propre et d’éviter tout ce qui ne se trouve pas normalement à l’intérieur et qui pourrait attirer l’attention de l’acheteur.

Prenez beaucoup de photos et veillez à maintenir l’uniformité

Le nombre de photos que vous pouvez associer à une annonce est limité, mais informez-vous sur ces limites et exploitez-les pleinement. Les photos devraient donner aux clients une bonne idée de la voiture. Les acheteurs aiment pouvoir visualiser différentes photos de l’extérieur, de l’intérieur, du coffre, du moteur et de gros plans montrant les principaux éléments de la voiture. Les images doivent toujours être nettes et bien centrées. Tout ce qui ne l’est pas paraît négligé, comme les photos montrant une voiture en partie coupée, alors assurez-vous que la photo montre la totalité de la voiture.

Il est également préférable que l’appareil photo se trouve toujours à la même distance de la voiture pour les photos montrant l’extérieur. Cela permet d’assurer l’uniformité des images, de sorte qu’elles apparaissent nettes et homogènes dans l’annonce. De même, que toutes vos photos soient prises au même endroit ne pose aucun problème : puisque vous avez trouvé un endroit facilement accessible, propre et clair, pourquoi le changer? De plus, des photos homogènes de plusieurs véhicules donnent une impression d’organisation et de professionnalisme. Il n’y a donc aucune raison de s’en priver.

Enfin, le souci d’uniformité ne signifie pas que chaque photo doive comporter votre logo. Évitez d’ajouter des filigranes à vos photos, car ils peuvent distraire les acheteurs. Dans certains cas, un filigrane peut même masquer un élément important de la voiture. De plus, si toutes vos photos publiées sur le Web contiennent le même filigrane avec vos coordonnées, il vous sera difficile de savoir de quel canal de marketing proviennent vos prospects. Il est donc préférable d’éviter complètement les filigranes.

Les bonnes photos rapportent gros

Pas besoin d’engager un photographe professionnel pour obtenir des photos de haute qualité : il vous suffit de bichonner vos véhicules, de bien les mettre en scène et de tenir compte de ce que les clients veulent voir.

Topics: guide, photographie